filiere boissonsFILIÈRE BOISSONS

Genecand Traiteur collabore uniquement avec des producteurs de vins Genevois ! Nous proposons aussi majoritairement de la bière genevoise et des produits issus de notre terroir. Nos cafés viennent exclusivement de la maison Carasso et notre jus de pommes uniquement de la Cidrerie de Meinier ! Voilà de manière non exhaustive, une partie de nos partenariats…


filiere grandes culturesFILIÈRE PRODUCTION ANIMALE

De plus en plus de consommateurs veulent connaître la provenance de ce qu’ils mangent et sont prêts à manger moins au privilège d’une meilleure qualité ! Cela tombe bien car nous voulons aussi connaître la provenance de nos viandes, la manière dont les animaux sont traités et élevés mais aussi la manière dont ils sont abattus.

C’est pour cela que nous achetons chaque année à des producteurs Genevois et Vaudois environs une centaine de cochons élevés sur paille, une vingtaine de bœufs de plus de 6 races différentes ainsi qu’une soixantaine de brebis et d’agneaux ! Cela nous permet de vous proposer des produits bruts et transformés (charcuteries) de qualité avec une traçabilité !


Domaine du Château du Crest

cochon grta

Domaine du Château du Crest

Famille Meyer
Route du Château du Crest 40
1254 Jussy

T. 022 759 11 23


www.domaineducrest.ch

Produit :
Cochon GRTA

 

Les cochons de Jussy

Ils font d’abord preuve d’une certaine méfiance à l’égard de leurs visiteurs. Environ quinze secondes. Puis se précipitent à leur encontre, les oreilles frétillantes, le groin lutin et le regard tout doux. Oui, les cochons de Jussy sont à croquer. Et sont d’ailleurs (bien) élevés pour ça. Nous voilà chez le pétillant Josef Meyer, au Domaine du Château du Crest. Lucernois de naissance, il a «grandi au milieu des cochons». Il s’installe à Genève au milieu des années 80. Il y a une quinzaine d’années, il décide d’abandonner les vaches au profit des porcs, «manière de transformer la production céréalière de l’exploitation en viande». Remarquable, la viande: ferme, sapide, fine, à condition d’être cuite sans acharnement et servie rosée comme les flancs de la bébête. Conseil d’ami.

Comment fait-on pour obtenir une chair à ce point exquise? «Il faut veiller au bien-être des animaux», sourit Meyer. «Bien sûr, on les tue et on les mange. Mais durant leur passage sur terre, ils sont nourris avec les céréales du domaine; ils sont tranquilles; ils sont… heureux.» Une existence plus longue que la moyenne, d’ailleurs. «Les porcs lambda sont d’ordinaire abattus au bout de trois mois. Ici, ils sont engraissés un mois de plus. Et la race des animaux que j’élève est spécialement adaptée à ce mode d’élevage. On ne sélectionne pas les mêmes athlètes pour le 100 mètres et le marathon.»

source TdG



TRAITEUR

  

  022 329 31 96


du lundi au vendredi
de 07:30 à 12:00 et de 13:00 à 17:30
genecand equipe bureau
Vous souhaitez une prestation spécifique, un produit particulier ? Contactez-nous